Tour Ecouter Videos
  • | Ta fête |02:56
    +
  • | Papaoutai|03:52
    +
  • | Bâtard|03:29
    +
  • | Ave Cesaria|04:10
    +
  • | Tous les mêmes|03:31
    +
  • | Formidable|03:34
    +
  • | Moules frites|02:39
    +
  • | Carmen|03:09
    +
  • | Humain à l'eau|03:59
    +
  • | Quand c'est ?|03:01
    +
  • | Sommeil|03:39
    +
  • | Merci|03:50
  • | Avf|03:45
Ta fête
Il est l’heure, finie l’heure de danser
Danse, t’inquiète pas tu vas danser
Balance-toi mais toi tu vas te faire balancer
Défonce-toi mais tu vas te faire défoncer
Tu aimerais faire
Ta fête
Ta mère veut te la faire aussi
Ta fête
Le juge voudrait te faire
Ta fête
Tout le monde te fera aussi
Ta fête
Tu sors trop, du moins c’est ce qu’ils disent
Ils parlent trop c’est pourquoi tes oreilles sifflent
A qui la faute, c’est la faute à autrui, hein ?
C’est les autres, toi tu n’as qu’une seule envie
Tu aimerais faire
Ta fête
Ta mère veut te la faire aussi
Ta fête
Le juge voudrait te faire
Ta fête
Tout le monde te fera aussi
Ta fête (bis)
Papaoutai
Papaoutai
Dites-moi d'où il vient
Enfin je saurai où je vais
Maman dit que lorsqu’on cherche bien
On finit toujours par trouver
Elle dit qu'il n'est jamais très loin
Qu'il part très souvent travailler
Maman dit : "travailler c'est bien"
Bien mieux qu'être mal accompagné » pas vrai?
Où est ton papa,
Dis-moi où est ton papa
Sans même devoir lui parler il sait ce qui ne va pas
Ah sacré papa
Dis-moi où es-tu caché,
ça doit faire au moins mille fois que j'ai compté mes doigts et?
Ou  t'es papa ou  t'es ?
Ou  t'es papa ou  t'es ?
Ou  t'es papa ou  t'es ?
Où t'es ou  t'es ou papa où t'es? (bis)
Quoi, qu'on y croit ou pas
Il y aura bien un jour où on y croira plus
Un jour ou l'autre on sera tous papa
Et d'un jour à l'autre on aura disparu
Serons-nous détestables ?
Serons-nous admirables ?
Des géniteurs ou des génies
Dites-nous qui donne naissance aussi responsable,
Hein, dites-nous qui, tiens,
Tout le monde sait comment on fait des bébés
Mais personne ne sait comment on fait des papas.
Monsieur « sait-tout » en aurait hérité?
C'est ça, faut l'sucer de son pouce ou quoi?
Dites-nous où c'est caché?
Ca doit faire au moins mille fois qu’on a bouffé nos doigts.
Refrain (bis)
Où est ton papa,
Dis-moi où est ton papa
Sans même devoir lui parler
il sait ce qui ne va pas
Ah sacré papa
Dis-moi où es-tu caché,
ça doit faire au moins mille fois que j'ai compté mes doigts et? (bis)
Refrain (bis)
Batard
Ni l'un ni l'autre je suis
J'étais et resterai moi (bis)
Mais t'es d'droite ou t'es d'gauche
T'es beauf ou bobo d'Paris
soit t'es l'un ou soit t'es l'autre
T’es un homme ou bien tu péris
cultrice ou pathéticienne
féministe ou la ferme
Soit t'es macho soit homo
mais t'es phobe ou sexuel.
Mécréant ou terroriste
T'es veuch ou bien t'es barbu
Conspirationniste, illuminati
Mythomaniste ou vendu.
Rien du tout ou tout tout d'suite
Du tout au tout ou indécis
Ahhhh ? Tu changes d'avis imbécile
Mais t'es Hutu ou Tutsi ?
Flamand ou Wallon ?
Bras ballants ou bras longs ?
Finalement t'es raciste?
Mais t'es blanc ou bien t'es marron, hein ?
Ni l'un ni l'autre, bâtard tu es, tu l’étais et tu le restes
Ni l'un ni l'autre je suis, j'étais et resterai moi (bis)
Ah pardon monsieur ne prend pas parti,
monsieur n’est même pas raciste vu que monsieur n'a pas de racines
D'ailleurs monsieur a un ami noir
Et même un ami arien.
Monsieur est mieux que tout ça
D'ailleurs tout ça ben ça n'sert à rien.
Et mieux vaut ne rien faire que de faire mal
Les mains dans la merde ou bien dans les annales
trou du cul ou bien nombril du monde
monsieur se la pète plus haut que son trou d'balle
Surtout pas de coup d'gueule faut être calme hein
Faut être doux faut être câlin
Faut être dans l'coup, faut être branchouille pour être bien vu par tout hein!
Ni l'un ni l'autre, bâtard tu es, tu l’étais et tu le restes
Ni l'un ni l'autre je suis, j'étais et resterai moi (bis)
Ave Cesaria
Les effluves de rhum dans ta voix,
me font tourner la tête.
Tu me fais danser du bout des doigts,
comme tes cigarettes
Immobile comme à ton habitude mais,
es-tu devenue muette
Ou est-ce à cause des kilomètres
que tu n'me réponds plus
Evora Evora
Tu ne m'aimes plus ou quoi ?
Evora Evora
Après tant d’années
Evora Evora
Une de perdue c’est ça ?
Evora Evora
Je te retrouverai c’est sûr
Souviens-toi
de la première fois
où nos regards s'étaient croisés
Même que ton oeil disait merde à l'autre
mais surtout à moi
mais pourquoi moi
alors que les autres
te trouvaient bien trop laide
Peut-être que moi, je suis trop bête
mais je sais t’écouter
Evora Evora
Tu ne m'aimes plus ou quoi ?
Evora Evora
Après tant d’années
Evora Evora
Une de perdue c’est ça ?
Evora Evora
Je te retrouverai c’est sûr
Ave Cesaria
Chapeau pour la route à pied nue es et nue étais
Diva aux pieds nus restera
Et à vie Cesaria
et à la mort aussi
Obrigado
Tu embrigada
Des millions de soldats dans ta patrie donc
gare à vous
Cesaria
Tu nous as tous quand-même bien eu hein
Tout l'monde te croyais disparue
Mais tu es revenue
Sacré Cesaria
Quelle belle leçon d'humilité
malgré toutes ces bouteilles de rhum
Tous les chemins mènent à la dignité.
Evora Evora
Tu ne m'aimes plus ou quoi ?
Evora Evora
Après tant d’années
Evora Evora
Une de perdue c’est ça ?
Evora Evora
Je te retrouverai c’est sûr
Oh sodade
Sodadi di nha Cesaria
Tous les mêmes
Vous les hommes z'êtes tous les mêmes
machos mais cheap
Bande de mauviettes infidèles
si prévisibles
Non je ne suis pas certaine
Que tu m'mérites
Z'avez d'la chance qu'on vous aime,
Dis-moi merci.
Rendez-vous, rendez-vous, rendez-vous au prochain règlement
Rendez-vous, rendez-vous, rendez-vous sûrement aux prochaines règles
Cette fois c'était la dernière
Tu peux croire que c'est qu'une crise
Mate une dernière fois mon derrière
Il est à coté de mes valises
Tu diras au revoir à ta mère
Elle qui t'idéalise
Tu ne vois même tout ce que tu perds.
Avec une autre ce serait pire
Quoi toi aussi tu veux finir maintenant?
C'est le monde à l'envers
Moi je l'disais pour t'faire réagir seulement
Toi t'y pensais!
Rendez-vous, rendez-vous, rendez-vous au prochain règlement
Rendez-vous, rendez-vous, rendez-vous sûrement aux prochaines règles
Facile à dire je suis gnagnan
Et que j’aime trop les blablablas
Mais nononon c’est important
Ce que t’appelles les ragnagna
Tu sais la vie c’est des enfants
Et comme toujours
c’est pas le bon moment
Ah oui, pour les faire
Là tu es présent
Et pour les élever
Y aura des absents
Lorsque je ne serai plus belle
ou du moins en naturel
arrête, je sais que tu mens,
il n’y a que Kate Moss
qui est éternelle
Moche ou bête, c'est jamais bon.
Bête ou belle, c'est jamais bon.
Belle ou moi, c'est jamais bon.
Moi ou elle, c'est jamais bon.
Rendez-vous, rendez-vous, rendez-vous au prochain règlement
Rendez-vous, rendez-vous, rendez-vous sûrement aux prochaines règles
Formidable
Formidable, formidable
Tu étais formidable, j’étais fort minable
Nous étions formidable.
Formidable
Tu étais formidable, j'étais fort minable
Nous étions formidables
Oh bébé
Oups mademoiselle
J'veux pas vous draguer
Promis juré
Je suis célibataire
depuis hier putain
J'peux pas faire d'enfant et bon c'est pas... eh reviens.
5 minutes quoi
Je t'ai pas insulté.
J'suis poli, courtois et un peu fort bourré
Mais pour les mecs comme moi
Z'avez chose à faire hein
Vous m'auriez vu hier
J'étais formidable
Refrain
Oh tu t'es regardé
Tu t'crois beau
parce que tu t'es marié
Mais c'est qu'un anneau mec
T'emballe pas
Elle va t'larguer
Comme elles le font chaque fois.
Et puis l'autre fille
Tu lui en as parlé?
S'tu veux j'lui dis
Comme ça c'est réglé.
Et au p'tit aussi
Enfin si vous en avez ah!
Attend 3ans, 7ans.
Et la vous verrez si c'est
Refrain
Eh petite
Ah pardon petit
Tu sais dans la vie
Y'a ni méchant, ni gentil
Si maman est chiante
C'est qu'elle a peur d'être mammy
Si papa trompe maman
C'est parce que maman vieilit, tiens!
pourquoi t'es tout rouge?
Ben reviens gamin
et qu'est-ce que vous avez tous
À m'regarder comme un singe vous
Ah oui vous êtes saints vous
Bande de macaques
Donnez-moi un bébé singe
Il sera
Refrain
Moules-Frites
Sais-tu ce qu'il m'a dit, Polo
Ou que son petit doigt lui dit plutôt
Quand ce dernier se lève c’est qu'une coquille de rêve est sortie de l'eau
Et là il chante
Polo aime les moules-frites
Sans frites et sans mayo (bis)
Mais avant qu’il passe à table
Il boit toujours un verre de blanc
Pour oublier l'exécrable
Sûre et si âcre, goût de l'océan.
Et il est tellement agile, Polo
Qu'il ne doit même pas supplier.
Et c'est à chaque fois si facile,
Mais cette fois-ci elle est un moins fragile que c'que Polo imagine
Mais du moment qu'elle criait
Polo aime les moules-frites
Sans frites et sans mayo (bis)
Mais il aurait du s'en méfier Polo
Car on n'sait ou elle s'est baignée plus tôt.
Comme elle était contaminée, Polo ne chantera plus ou peut-être une fois enterré, Polo
On chantera tous
Polo aime les moules-frites
Sans frites et sans mayo
A toi Polo
Polo aime les moules-frites
On chantera tous pour toi
Polo aime les moules-frites
Sans frites et sans mayo (bis)
Carmen
L'amour est comme l'oiseau de Tweeter.
On est bleu de lui, seulement pour 48h.
D'abord on s'affilie
Ensuite on se follow
On en devient fêlé
Et on finit solo
Prends garde à toi
Et à tous ceux qui vous like
les sourires en plastique, sont souvent des coups d’hashtags
Prends garde à toi
Ah les amis, les potes ou les followers
Vous faites erreur, vous avez juste la cote.
Prend garde à toi, si tu t'aimes
Garde à moi si je m'aime
Garde à nous, garde à eux
Garde à vous et puis chacun pour soi
Et c’est comme ça qu'on s'aime, s’aime, s’aime,
Comme ça consomme, somme, somme, somme (bis)
L'amour est enfant de la consommation
Il voudra toujours, toujours, toujours plus de choix
Voulez voulez-vous des sentiments tombés du camion
L'offre et la demande pour unique seule loi
Prends garde à toi
Mais j'en connais déjà les dangers moi.
J'ai gardé mon ticket et s'il le faut j'vais l'échanger moi.
Prends garde à toi
Et s'il le faut j'irai m'venger moi
Cet oiseau d'malheur j'le met en cage j'le fais chanter moi
Prend garde à toi, si tu t'aimes
Garde à moi si je m'aime
Garde à nous, garde à eux
Garde à vous et puis chacun pour soi
Et c’est comme ça qu'on s'aime, s’aime, s’aime, s’aime
Comme ça consomme, somme, somme, somme (bis)
Un jour t'achètes
Un jour tu aimes
Un jour tu jettes
Mais un jour tu paies
Un jour tu verras
On s'aimera
Mais avant
On crèvera tous
Comme des rats
Humain à l'eau
Moi humain papou
Primaire et pas vous?
Si évolué c'est ça!
Moi j'évolue pas pour un sou
Moi parler des glaciers
Si couler, moi faché
Je saurai où te chercher
Quand comme moi tu seras perché
Mais oui oui retiens-moi bien
PIercing, tout comme les tiens
Le même trou qu'a la couche d'ozone
Je te le ferai à l'étui pénien.
Mais vole vole, voyage
Fais-les tes reportages
Mais pot d'colle, crache loin
Dans votre bol de potage
Dans votre monde de gotha
Moi? Je n'en voulais pas
Évidemment que tu crois
Mais on se tait quand on ne sait pas
Ta bouche gros beta
Ecoute la nature est là
Ne vous étonnez pas
ça pue le coup d'état.
Humain à l'eau.
Humain à l'eau.
Mais petit modernisé
Pourquoi tu me parles mal
Je respecte les Pygmées
Donc respecte les Masaïs
Je respecte ton terrier
Respecte mes terres.
Je respecte les insectes
Donc respecte les mammifères.
Je te l'explique encore?
Moi devoir définir?
Toi pas comprendre, pas parler ou plutôt réfléchir?
Le pauvre il faut l'aider.
Son pote il faut l'aider.
Donc déléguez au délégué
Qui déléguera au délégué.
M'becile tais-le
Même si chht tais-le
Trop risqué d'être écouté
Même à telle, telle ou telle heure.
C'est un euphémisme
Oui je t’idéalisais
La culture de la bêtise
De ça, oui, je suis raciste.
Humain à l'eau.
Humain à l'eau.
Ça fait 4 fois que ton hélico passe.
Tout le village a les boules.
Passez, passez mais faites gaffe
Hein!
Si un jour il s'écroule.
Y a pas d'gang, ou de police
Non ce n'est pas la zone ici
Les Jaguars ne roulent pas
Chez moi c'est l'Amazonie
ou c'était pour ce qu'il en reste
Mais garde les arbustes!
Touche encore un poil à ma forêt
Ton pénis j'en ferai des bûches.
Toi et toutes tes perruches,
Tes Christophe Colombus.
Trop tard pour les excuses.
Au nom du déluge
3G, 4G
ou déchets oubliés
G8, G20
Ou G chié et j'ai bien caché
Vous décidez de ça notre insu
Moi aussi j'aurais aimé être entendu!
Donc arrêtez de suite, vous êtes stupides ou quoi?
Les études ne donnent aucune science infuse.
Humain à l’eau
Humain à l’eau
Quand c'est
Quand c’est ?
Mais oui on se connaît bien
T’as même voulu t’faire ma mère, hein ?
T’as commencé pas ses seins
Et puis du poumon à mon père
Tu t’en souviens ?
Cancer, cancer
Dis-moi quand c’est ?
Cancer, cancer
Qui est le prochain ? (bis)
Et tu aimes les petits enfants
Décidément rien ne t’arrête, toi
Et arrête de faire ton innocent
Sur les paquets de cigarettes
Fumer tue
Tu m’étonnes et tu m’aides
Cancer, cancer
Dis-moi quand c’est ?
Cancer cancer
Qui est le prochain ? (bis)
Quand c’est ?
Quand c’est ?
Que tu cesses tes avances ?
Quand c’est ?
Quand c’est ?
Que tu pars en vacances ?
Quand c’est
Quand c’est ?
Quand est-ce que tu y penses ?
Quand c’est ?
Quand c’est ?
Ca nous fera des vacances
Cancer, cancer
Dis-moi quand c’est
Cancer cancer
Qui est le prochain ? (bis)
Qui est le prochain ? (bis)
Qui est ?
Qui est ?
Qui est le prochain ? (bis)
Sommeil
Tu pourras me dire tout ce que tu veux
Sous tes fous rires et tes grands airs
C’est pas la peine,
Tu peux mentir à qui tu veux
Tu souris trop pour être heureux
Tu me fais de la peine
Je t’aime quand même, moi
J’suis pas tes potes ni ton boss ou tes collègues, moi
Tu me prends vraiment pour un con
Tu crois que tu m’endors
Et même derrière ton masque
Tes cernes en parlent encore
Tu n’as pas sommeil
Le froid, la soif, la dalle, t’as tout
Mais tu n’as pas sommeil
Ta mêre, ta femme, ta fille, y a nous
Mais tu n’as pas sommeil
Ton toit, ton taff, ta caisse, tes sous,
Mais tu n’as pas sommeil
La vie, santé, bonheur
Avoue que tu n’as pas sommeil
Si on sortait prendre l’air
Au lieu de me prendre pour de la merde
Prends-moi la main
Sinon à quoi on sert nous à part faire la fête
Mec je l’ai assez faite, moi
On se voit demain
Si je compte et je compterai pour toi
Je te compterai mes histoires
Je compterai les moutons, pour toi (bis)
Mais tu n’as pas sommeil
Le froid, la soif, la dalle, t’as tout
Mais tu n’as pas sommeil
Ta mêre, ta femme, ta fille, y a nous
Mais tu n’as pas sommeil
Ton toit, ton taff, ta caisse, tes sous,
Mais tu n’as pas sommeil
La vie, santé, bonheur
Avoue que tu n’as pas sommeil (bis)
Cheese
Cheese
  • | Bienvenue Chez Moi |02:56
    +
  • | Te Quiero|03:24
    +
  • | Peace Or Violence|03:09
    +
  • | Rail De Musique|04:09
    +
  • | Alors On Danse - Radio Edit|03:26
    +
  • | Summertime|03:05
    +
  • | Dodo|03:59
    +
  • | Silence|04:41
    +
  • | Je Cours|03:16
    +
  • | House'llejulah|04:00
    +
  • | Cheese|03:03
    +
  • | Alors on Danse|02:52
    +
Bienvenue Chez Moi
Bienvenue chez moi
Ces quatre murs en plastique
Sont peints (pleins) de papier, de tas de bics
Des tas de feuilles à moitié mortes
À moitié bourgeons, à moitié fortes
Un jour vertes, un jour brunes,
Noires, jaunes, rouges,
Et un jour plume
D’humeur légère
D’humeur profonde
D’humeur amère
Bienvenue chez moi
D’humeur vénère
D’humeur sainte
Mais aussi vrai
Donc vulgaire
A la fois brute
A la fois pure
A la fois laxiste
A la fois dure
A la voix basse
A la voix haute
A la voix douce
A la voix rauque
A la fois jazz
A la fois rock ou electro
Bienvenue chez moi ( X 7 )
Dans mes quatre murs
Y a des tas de choses
Peu de livres mais des tas de proses
Trop de pensées pour si peu d’écrits
Et si peu de pays pour tellement de roses
Y a des sales jaunes
Des sales noirs
Des sales rouges
Et des sales blancs
Il y a surtout que des gros batards
Devenus rouges sang
Bienvenue chez moi
Comme moi, comme toi,
Comme nous, des hommes-chiens
Devenus hommes-loups
Des femmes-hyènes
Voulant être belles
Et encore plus superbes à se rendre fou
A se rendre folles
A se rendre connes
A se vendre bonnes à faire toutes comme
Et ces imbéciles et bien courent toujours
Et c’est ça l’amour
Bienvenue chez moi
Bienvenue chez moi
Bienvenue chez moi
Bienvenue chez moi
Chez moi chez
Bienvenue ….
Te Quiero
Un jour je l’ai vu
J’ai tout de suite su que
Qu’on allait devoir faire
Ces jeux absurdes
Bijoux bisous et le tralala
Mots doux et coups bas
Insultes, coups etcetera
Etcetera
Non pas les miens
Mais les siens
Oui
Notre enfant deviendra
Aussi le sien, ensuite
Enfin, c’est le juge
Qui insistera, j’imagine
Imagines-moi
Télé sous le bras
Et mes jeans sales
Et puis tout ça
Je l’aime à mort
Mais pour la vie
On se dira oui
A la vie a la mort
Et même en changeant d’avis
Même en sachant qu’on a tort
On ne changera pas la vie
Donc comme tout le monde
Je vais en souffrir jusqu’à la mort
Te quiero
Je voudrais être son ombre
Te quiero
Mais je la déteste
Te quiero
Même au bout du monde
Te quiero
He bien qu’elle y reste
Te quiero
Oui je l’aime mais tellement
Te quiero
Que je l’aime encore
Te quiero
Je n’aurai pas le choix non
Te quiero
Jusqu’à la mort
Te quiero (8 X)
Un jour je la reverrai
Je le saurai tout de suite
Que ce sera reparti
Pour un tour de piste
Un môme de plus
Un nouveau juge
Et puis leurs odeurs de pisse
Ca d’viendra juste une fois
De plus répétitif
Imagines-moi dans mes vieux jeans
Mais cette fois-là
Sans domicile
Le moral bas
En haut d’un pont
D’une falaise ou d’un building
J’aurai l’air d’un con
Quand j’sauterai dans le vide
Je l’aime à mort ( 11 x )
Je l’aime à mort
Mais pour la vie
On se dira oui
A la vie a la mort
Et même en changeant d’avis
Même en sachant qu’on a tort
On ne changera pas la vie
Donc comme tout le monde
Je vais en souffrir jusqu’à la mort
Te quiero
Je voudrais être son ombre
Te quiero
Mais je la déteste
Te quiero
Même au bout du monde
Te quiero
He bien qu’elle y reste
Te quiero
Oui je l’aime mais tellement
Te quiero
Que je l’aime encore
Te quiero
Je n’aurai pas le choix non
Te quiero
Jusqu’à la mort
Te quiero (8 X)
Peace or Violence
J’ai vu des gens tendre les bras
Et leurs deux doigts levés
Leur majeur et leur index
Toujours en forme de V
J’ai donc demandé
C’que ce symbole pouvait signifier
Et bien personne au grand personne
N’a pu me l’expliquer
Serait-ce un signe de paix
Ou bien le V de violence ?
Quelqu’un sait ce qu’il avance ?
Ou ce qu’il fait ?
Peace or violence ?
Qu’est-ce que j’en sais moi ? (2 X)
Peace or violence
Serait-ce un signe de paix
Ou bien le V de violence ?
Quelqu’un sait ce qu’il avance
Ou ce qu’il fait ? (2X)
Peace or violence ? (4 x)
Peace or violence ?
Qu’est-ce que j’en sais moi ? (4 x)
Peace or violence ?
Je me suis dit que c’était la même
Parce qu’il fallait me faire une idée
On m’a traité de pessimiste
Avec des mots à me suicider
Peace or violence
Et j’ai insisté
Et encore j’insisterai
Mais apparemment selon les grands
C’est long à exprimer
Ca prendra le temps
Qu’il faudra le temps
Mais finalement je le saurai
Dans cinq ans, ou dix ans,
Ou vingt ans
Mais j’espère avant d’crever
Peace or violence ?
Qu’est-ce que j’en sais moi ? (2 X)
Peace or violence ?
Serait-ce un signe de paix
Ou bien le V de violence
Quelqu’un sait ce qu’il avance ?
Ou c’qu’il fait ?
Serait-ce un signe de paix ?
Ou bien le V de violence
Quelqu’un sait ce qu’il avance ?
Ou c’qu’il fait ?
Peace or violence ? (13 X)
Un Rail De Musique
Tous les matins
Je prends un bol de musique
Et une tasse aussi
Ensuite j’enfile une partition
Et je ferme ces boutons en la la do si si
Je me dépêche
Sinon je serai en retard
Donc je termine et je file en bas
Je saute dans ma caisse à infra-basses
Et je roule à une vitesse de 100.000 watts.
Je fuis, j’arrive, je bosse et
je mixe des coups de fil
J’écris, compose et
Répond à mes mails-odies
Ensuite je me nourris du son
Dans ma boîte à rythmes
C’est la pause, celle de midi
Et c’est l’heure de la mu-mu-musique
Ouais c’est ma cloppe, mon shit,
Ma dose, ma wheed
Ma coke, mon speed
Mon crack
Ma musique (4 X)
Tous les après-midis
J’reprends une tasse tout d’suite.
Je fais comme si
J’envoyais des mails et des mails
Et des mail-odies.
Pour que le temps passe vite,
Mais il ralentit,
Mon métronome me le dit,
Mais c’est ma tête qui le pense
Ou bien qui le crie,
Qu’elle est pressée d’être repartie.
Mais cette fois-là,
Pédale à fond, en vain,
Ce sont les bouchons
Qui marquent le tempo
Au rythme des claxons
Et dans le fond, une chanson
Qui rappelle le silence
D’un soleil en decrescendo,
En crescendo demain.
J’espère qu’je m’lèverai tôt
Pour que j’obtienne ma dose
Que je m’injecte un micro
Que j’en sois accro
Et que j’en crève
Parce que je m’lèverai tôt
Et je m’injecterai ma dose
De micros, d’overproses
Jusqu’à c’qu’ils soient mes rêves (écho)
Jusqu’à c’qu’ils soient mes rêves (écho)
Jusqu’à c’qu’ils soient mes rêves (écho)
Refrain
Alors On Danse.
Alors on danse (X3)
Qui dit études dit travail,
Qui dit taf te dit des tunes,
Qui dit argent dit dépenses,
Qui dit crédit dit créances,
Qui dit dette te dit huissier,
Lui dit assis dans la merde.
Qui dit Amour dit les gosses,
Dit toujours et dit divorce.
Qui dit proches te dit deuils car les problèmes ne viennent pas seuls.
Qui dit crise te dit monde dit famine et dit tiers-monde.
Qui dit fatigue dit réveil encore sourd de la veille,
Alors on sort pour oublier tous les problèmes.
Alors on danse… (X9)
Et là tu t'dis que c'est fini car pire que ça ce serait la mort.
Quand tu crois enfin que tu t'en sors quand y en a plus et ben y en a encore!
Est-ce la zique ou des problèmes,
les problèmes ou bien la musique
Ça t'prend les tripes ça t’prend la tête et puis tu pries pour que ça s'arrête.
Mais c'est ton corps c’est pas le ciel alors tu t’ bouches plus les oreilles.
Et là tu cries encore plus fort et ça persiste...
Alors on chante Lalalalalala, Lalalalalala,
Alors on chante Lalalalalala, Lalalalalala
Alors on chante (x2)
Et puis seulement quand c’est fini alors On Danse
Alors On Danse (x7)
Et ben y en a encore (X5)
Summertime
Ça y est j'y suis
j'ai du me lever tôt pour
être ébloui et mon cancer de la peau.
J'ai bossé dur pour me le payer-er
Là je sue car il faut en profiter-er
J'espère que je n'srais pas déçu, non, car ça me stresse que quelque chose
vienne gâcher mon
summertime (X15)
Le ciel est bleu, ou plutôt gris bleu
Si on voyageait plus ce serait moins horrible
A cent mètres à peine certains survivent
Je suis trop pensif faudrait que j'écrive un livre sur mon
Summertime (X8)
J'espère que je n'srais pas déçu, non, car ça me stresse que quelque chose
vienne gâcher mon
summertime (X15)
J'espère que je n'srais pas déçu, non, car ça me stresse que quelque chose
vienne gâcher mon
summertime ...
Dodo
Hé petit bébé
Il faudra se taire
Et même si papa frappe ta mère
Ben il faudra s’y faire
Je sais qu’il fait mal
même quand il s’en va
mais c’est tout à fait normal
car papa a les plus gros bras
et si monsieur louche sur toi
il faudra se taire
pendant et après
que monsieur te touchera
chuut chuut
il faudra se taire
c’est dur oui c’est dur oui
mais il faudra s’y faire
dodo l’enfant do
bébé dormira bien vite
dodo l’enfant do
bébé dormira
dodo l’enfant do
bébé dormira bien vite
dodo l’enfant do
bébé dormira bientôt
et puis tu verras
que maman n’est pas mieux
que papa
car maman aime voir d’autres monsieurs
et même si c’est bien fait
pour papa
tu n’aimeras pas
quand papa la tapera
elle criera hahaha
car il se fâchera
encore une fois
et il te fera
ce qu’on lui faisait
et il te dir
que c’est ta faute
à toi que les grands sont mals
et ne pleurent pas
mais qu’ils se battent
enfin battent leurs femmes
mais surtout leurs enfants
et tu pleureras
mais c’est pas grave
oui tu oublieras
tu verras
tu (le) feras
dodo l’enfant do
bébé dormira bien vite
dodo l’enfant do
bébé dormira
dodo l’enfant do
bébé dormira bien vite
dodo l’enfant do
bébé dormira
plus que quelquefois dormir
pour que papa ne se lève pas
même si tu ne seras
qu’un peu moins triste
quand il disparaîtra
et encore beaucoup
de fois dormir
et enfin tu te reposeras
pas tout de suite
mais dans longtemps
très longtemps
tu dormiras
enfin tu dormiras (3 X)
Silence
Silence silence ….
Silence silence ….
Silence silence ….
Silence silence ….
Silence silence ….
Silence silence ….
Silence silence ….
Silence silence ….
Je Cours
Ça y est je viens d'y naitre
J'sais pas ou je vais, ni ou j'suis
Mais tous veulent y être
Quelque part, là-bas dans la vie
Et la je veux y mettre le pas
Mais seule mon âme a l'accès
Et je sais,
Que je n'ai aucun de ses abcès
Plus léger qu'dabes
je m'envolle et frole le sol ou collent mes 4 pattes
Chut, soudain ces vampes chantent qu'une âme sait qu'celle-ci est absente
Tous morts, marre de vivre
Mais mes envies de (??) chiffres alors j'suis ivre
De pensées d'nuances
De chansons d'sens
Et je ne sais sur quel pied j'danse.
Donc je pars
Non-stop je pars
En retard comme toujours c'est pourquoi
Je cours,
(dimdamdam 5x)
Je ris,
(dimdamdam 5x)
Oui je ris,
(dimdamdam 5x)
Et puis je ris,
(dimdamdam 5x)
Ensuite je ris,
(dimdamdam 5x)
Et aprés bein je ris,
(dimdamdam 5x)
Oui je ris,
(dimdamdam 5x)
Et je ris,
(dimdamdam 5x)
Et je continue de métro en neurones
Les gens frolent leur contenu
Mais il m'en faudra plus qu'un temps
Affin de couper la faim de ces tympans
Car ils nous mangent crunk
Ou en sauce
Ils mangent les airs et laissent les sons
Oui il me fait peur ce public
Je n'ai pas peur de la mort mais de l'oubli
C'est bien ce que t'as fait
Qu'on retien de toi
Mais surtout pas s'que t'avait
En plus je n'ai pas de bol
Donc heureusement que je ne rêve pas de toucher le pactol
Car ce sera sans et m'conaissant
Je brasserai des liasses avec ma malchance
Tu vois pourquoi j'aimerai être porc, lion ou homme et vivre sans remords
dimdamdam 10x
(Ou être mort)
dimdamdam 10x
Mais c'est plus fort que moi
Et comme je n'aime pas l'homme je reste hors de moi
Toujours ailleurs j'fais du surplace
Même mes pensées courent et se surpassent
Sur la lune trés peu veulent m'y voir
Et j'y retourne souvent pour qu'eux m'rejoignent
Au lieu de passer le temps a m'nourrir
Je fuis, pense avant de mourir
(dimdamdam 5x)
Je cours,
(dimdamdam 5x)
Oui je ris,
(dimdamdam 5x)
Et puis je ris,
(dimdamdam 5x)
Ensuite je ris,
(dimdamdam 5x)
Et aprés bein je ris,
(dimdamdam 5x)
Oui je ris,
(dimdamdam 5x)
Et je ris,
dimdamdam...
House'llelujah
Au nom du rythme et du chant
Je crie house’llelujah house’llelujah
Bénie soit la musique et
House’llelujah house’llelujah
House’llelujah house’llelujah
House’llelujah house’llelujah
J’ai prié Dieu pendant des heures
On m’a dit qu’Il était trop vieux pour tous nos pleurs
Qu’Il est trop riche pour écouter nos pauvres coeurs
Qu’Il est trop pris, qu’Il est femme, qu’Il est homme,
Qu’Il est hétéro, qu’Il est gay
Qu’il est chanteur, qu’Il est dj
Qu’Il est mort et qu’Il est né
Qu’Il est même musulmano-juif
Qu’il est bouddhiste et athée
Au nom du rythme et des gens
Je crie house’llelujah house’llelujah
Bénie soit la musique et
House’llelujah House’llelujah
House’llelujah
C’est ce que je prie durant la nuit
House’llelujah
Lorsque j’élève mes mains au ciel
House’llelujah
Lorsque je saute et que je crie
House’llelujah
C’est l’Eternel qui me le dit
House’llelujah (8 x)
J’entends des voix,
Des voix de gens que je ne vois
Si toi aussi tu les perçois
C’est que tu avais perdu la foi
C’est ce que je prie durant la nuit
Lorsque je lève mes mains au ciel
Lorsque je saute et que je crie
C’est l’Eternel qui me le dit
House’llelujah
C’est ce que je prie durant la nuit
House’llelujah
Lorsque je lève mes mains au ciel
House’llelujah
Lorsque je saute et que je crie
House’llelujah
C’est l’Eternel qui me le dit
House’llelujah (4 X)
Tous les mêmes
Depuis qu' j'suis p'tit
J' n'ai rien compris
Même si mes yeux me piquent, je vois
Je les ferme et prie
et demande s'Il lui pique des fois
même si les dieux n'existent pas
j'les ai confondus avec leurs semblables, costard cravate,
Ces marchands de sable
qui promettent la lune sans connaitre la terre
Qui s'appellent adultes mais si terre à terre
je souris je sourirai j'ai souris
Ils ont cru qu'je riais mais c'est même pas vrai
Madame l'a dit, elle, " il faut être poli "
Vas-y dis cheese, allez dis cheese !
Pour le cliché, un peu pour s'cacher
Mais sans humour noir, ou mauvais jeu de mot
J'vais mourir de rire moi,
mais sans sourire jaune
Juste quand j'ai mal alors
pour que ça passe d'accord
Mais rien qu'pour ça; que cette fois pour célébrer les morts
Je souris je sourirai j'ai souris je sourirais je souris je sourirai j'ai souris je sourirais je souris je sourirai j'ai souris je sourirais...
Alors On Danse.
Alors on danse (X3)
Qui dit études dit travail,
Qui dit taf te dit des tunes,
Qui dit argent dit dépenses,
Qui dit crédit dit créances,
Qui dit dette te dit huissier,
Lui dit assis dans la merde.
Qui dit Amour dit les gosses,
Dit toujours et dit divorce.
Qui dit proches te dit deuils car les problèmes ne viennent pas seuls.
Qui dit crise te dit monde dit famine et dit tiers-monde.
Qui dit fatigue dit réveil encore sourd de la veille,
Alors on sort pour oublier tous les problèmes.
Alors on danse… (X9)
Et là tu t'dis que c'est fini car pire que ça ce serait la mort.
Quand tu crois enfin que tu t'en sors quand y en a plus et ben y en a encore!
Est-ce la zique ou des problèmes,
les problèmes ou bien la musique
Ça t'prend les tripes ça t’prend la tête et puis tu pries pour que ça s'arrête.
Mais c'est ton corps c’est pas le ciel alors tu t’ bouches plus les oreilles.
Et là tu cries encore plus fort et ça persiste...
Alors on chante Lalalalalala, Lalalalalala,
Alors on chante Lalalalalala, Lalalalalala
Alors on chante (x2)
Et puis seulement quand c’est fini alors On Danse
Alors On Danse (x7)
Et ben y en a encore (X5)

-

00:00

#stromae

?
Artwork  BOLD    /    website  neuvième page